Photo Haïku by Kasra

Haïku, Ile de Ré

Haïku, Ile de Ré by Kasra. Photographie noir et blanc de paysages vierges du littoral et rural. Moyen format tirages argentiques.

Tirage d'art :
  • Tirages réalisés par l'artiste.
  • Papier Baryté Warmtone.
  • Format : 20 X 20 cm.
  • Edition/15.

K201611002

Nouveau produit

660,00 €

Ajouter à ma liste d'envies

L'oeuvre est livrée en rouleau, encadrée sur commande et devis.
L'oeuvre est livrée en rouleau, encadrée sur commande et devis.

Photo Haïku by Kasra

Haïku, Ile de Ré by Kasra. Photographie noir et blanc de paysages vierges du littoral et rural. Moyen format tirages argentiques.

L'artiste Kasra

Kasra est un somnambule. Qu’il arpente le littoral ou déambule dans Paris, il rapporte de ses pérégrinations ensommeillées des photos qui semblent émerger de ses rêves. Kasra dort, mais l’œil grand ouvert. Regardez ses jetées ou ses digues qui partent se perdre au loin, là où le désert de l’océan rencontre le désert cosmique... N’êtes-vous pas pris de vertiges devant les espaces que nous désigne son objectif ? C’est à peine si la silhouette d’un phare, d’une balise, d’un fanal, d’un repère manufacturé, parfois, nous rappelle que l’homme industrieux est passé ici-bas. Car même sa ville, Kasra la voit comme une terre vierge, inhabitée. Son travail explore les mondes dépeuplés. Il célèbre la viduité, l’absence. Écoutez ses photos : pas un bruit... Écoutez ce pur silence, c’est celui de l’infini céleste, des origines et de la paix retrouvée.

Gérard Pussey 

Ecrivain et journaliste 

Œuvres complémentaires

30 autres produits dans la même catégorie :

Photo Haïku by Kasra <h1>Photo Haïku by Kasra</h1> <p>Haïku, Ile de Ré by Kasra. Photographie noir et blanc de paysages vierges du littoral et rural. Moyen format tirages argentiques.</p> <h2>L'artiste Kasra</h2> <div class="page" title="Page 1"> <div class="section"> <div class="section"> <div class="layoutArea"> <div class="column"> <p>Kasra est un somnambule. Qu’il arpente le littoral ou déambule dans Paris, il rapporte de ses pérégrinations ensommeillées des photos qui semblent émerger de ses rêves. Kasra dort, mais l’œil grand ouvert. Regardez ses jetées ou ses digues qui partent se perdre au loin, là où le désert de l’océan rencontre le désert cosmique... N’êtes-vous pas pris de vertiges devant les espaces que nous désigne son objectif ? C’est à peine si la silhouette d’un phare, d’une balise, d’un fanal, d’un repère manufacturé, parfois, nous rappelle que l’homme industrieux est passé ici-bas. Car même sa ville, Kasra la voit comme une terre vierge, inhabitée. Son travail explore les mondes dépeuplés. Il célèbre la viduité, l’absence. Écoutez ses photos : pas un bruit... Écoutez ce pur silence, c’est celui de l’infini céleste, des origines et de la paix retrouvée.</p> </div> </div> </div> <div class="layoutArea"> <div class="column"> <p><em>Gérard Pussey </em></p> <p><em>Ecrivain et journaliste </em></p> </div> </div> <div class="layoutArea"> <div class="column"><address><strong><a href="http://www.artphotoby.com/fr/33_kasra">En savoir plus sur l'artiste</a></strong></address></div> </div> </div> </div>
550,00 €