GARTH BOWDEN EXHIBITION OPEN !

GARTH BOWDEN EXHIBITION OPEN !

EXHIBITION SOLO SHOW 6th DECEMBER to 14th JANUARY

Eclectomania - Tribal Pop Fetish 

Bienvenue dans le monde de Garth Bowden

Au début du 20ème siècle, l’esthétique des sculptures africaines traditionnelles a remarquablement influencé les artistes européens qui formaient l’avant-garde du développement de l’art moderne.

Bien que ces artistes ne connaissaient pas grand chose de l’origine, du sens ou de la fonction de ces sculptures primitives, ils ont reconnu instantanément les qualités spirituelles et structurelles de ces oeuvres. Ceci a été la clé pour les pousser au-delà du naturalisme qui définissait l’art occidental depuis la Renaissance.

Ainsi, en 1907, le jeune Picasso a eu une véritable révélation lors de sa visite du Palais du Trocadéro à Paris, le musée ethnographique. Cette rencontre influencera son oeuvre jusqu’à sa mort. Tout comme Picasso, de nombreux artistes sont tombés sous le charme et l’influence de l’art africain et océanique. Modigliani, Matisse, Gauguin, Klee, Basquiat, Bacon et Léger pour ne citer que ceux-ci.

La vague d’influence agit dans les deux sens

Parallèlement à la fascination des artistes occidentaux pour les arts primaires, la colonisation a emporté les idées, objets et artefacts sur son passage, et a comblé ce vide laissé, par ses propres idéologies et influences consuméristes.

La globalisation a engendré des icônes et marques mondialement connues. Aujourd’hui, l’obsession des marques et le rituel du shopping, ont largement remplacé les rites spirituels d’adoration des idoles et dieux traditionnels. Ainsi, les tribus contemporaines se définissent par leur choix de consommation. Le pouvoir global de l’industrie du divertissement et l’influence mondiale des grandes sociétés aboutissent à une homogénéité culturelle, et Mickey Mouse incarne parfaitement cet ambassadeur « soft power ».

Il est naturel de participer à cette euphorie Disney-esque au moment où Mickey souffle ses 90 bougies. Je ne suis pas à proprement dit un fan de Mickey, mais je suis fasciné par le pouvoir d’une image. En particulier, lorsque celle-ci peut-être décomposée, réduite à ses éléments de base et rester reconnaissable. En effet, ces deux sphères noires sont reconnaissables dans le monde entier. Elles contiennent l’essence immuable de Mickey. Ou la magie de Disney, quelle qu’elle soit.

Tags: Garth Bowden

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type